Tout sur la gestion des risques médicaux
                et la sécurité du patient

L'accouchement

  • Réduire le texte de la page
  • Agrandir le texte de la page
  • Facebook
  • Twitter
  • Messages0
  • Imprimer la page
  • accouchement, risques
  • accouchement, risques

Au cours de l'accouchement de nombreux EIG peuvent avoir lieu : décès de l'enfant, enfant né avec un handicap, mort de la mère. Ces accidents sont parfois évitables. Ainsi, chaque année, 40 morts maternelles auraient pu être évitées. 

  • Médecin
  • Sage-femme
  • Paramédical

Accouchement : loi et procédure

Accouchement dans le secret : une procédure précise dictée par la loi

Aujourd’hui, l’accouchement dans le secret est au centre d’un débat éthique où les intérêts de l’enfant, de la mère, mais également ceux du père et des autres membres de la famille peuvent être totalement divergents.

Cas clinique : césarienne

Retard de césarienne

Patiente âgée de 31 ans (née en mai 1975), enceinte d’une deuxième grossesse qu’elle découvre à 5 mois et demi (début octobre 2006). Première grossesse terminée par une césarienne pour stagnation de la dilatation. Une échographie réalisée par l’obstétricien (32 SA) montre une présentation en siège complet...

Cas clinique : erreur médicament

Une erreur médicamenteuse aux urgences obstétricales

A 18h35, Mme V enceinte de 7 mois 1/2 se présente aux urgences obstétricales pour rupture prématurée des membranes à 17h30. 

Décès maternel

Des morts maternelles évitables

L'enquête nationale et confidentielle sur la mortalité maternelle (ENCMM) publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) du 19 janvier 2010, a eu pour but de rassembler tous les décès maternels afin de tirer des leçons générales sur la qualité des soins.

Cas clinique : rupture utérine

Rupture utérine avec choc hémorragique sur utérus cicatriciel

Mme P, 32 ans, deuxième pare, deuxième geste sans antécédents familiaux et médicaux particuliers, présente un utérus cicatriciel (césarienne programmée lors de sa précédente grossesse).

Cas clinique : problème d’organisation

Retour d'expérience : erreur d'identité pour un prélèvement sanguin chez une parturiente

Mme S., 37 ans, enceinte au terme de 40 semaines et 2 jours d'aménorrhée, primipare, est admise en salle de naissance d'une maternité pour un début de travail.